ile de paques Ahu tahai Île de Pâques Coucher Soleil Rapanui

Accueil >Deux plages sur l'Ile de Pâques

Deux plages sur l'Ile de Pâques

Sur l’Ile de Pâques, on trouve seulement deux plages, la plage d’Ovahe et la plage Anakena. Les côtes sont généralement parsemées de roches volcaniques, pas réellement propices à la baignade.

La plage d’Ovahe est une plage sauvage nichée au pied d’une falaise, elle offre un cadre idéal pour se baigner. Cependant, la zone sablonneuse a été rongée par les vagues et il n’en persiste qu’une petite partie. Mais elle vaut le détour pour son sable fin, doré, presque rosé, et son eau translucide. Avis à ceux qui pratiquent le snorkeling !

La plage Anakena est la plage paradisiaque de l’île, avec sa cocoteraie et son sable fin et doré. Les palmiers cocotiers proviennent de Tahiti et ont été amenés sur l’île par l’armée chilienne.

C’est sur cette même plage qu’aurait débarqué le roi Hotu Matu’a. Il y installa d’ailleurs sa résidence pendant quelques années.
La plage est dominée et protégée par deux Ahu, l’Ahu Nau-Nau et l’Ahu Ature Huki. Sur ce dernier, un seul Moaï est dressé. C'est le premier Moaï de l’île à avoir été restauré en 1955 par l’équipe de Thor Heyerdhal. L’Ahu Nau-Nau domine la baie, avec ses sept imposants Moaï dont cinq sont extrêmement bien conservés. Quatre d’entre eux sont d’ailleurs surmontés d'un Pukao. Les sept Moaï qui composent cet Ahu représenteraient les sept « jovenes principes », à savoir les fils du Roi Hotu Matu’a.
C’est aussi sur ce même site que l’on a découvert que les Moaï avaient des yeux puisqu'on en a retrouvé un enfoui sous le sable mais aussi des fragments de corail lors de sa restauration en 1978.

Pour la petite anecdote, lors du festival Tapati, les Moaï de l’Ahu Nau-Nau retrouvent leurs yeux pour les cérémonies et les traditions pascuanes.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici