ile de paques Ahu tahai Île de Pâques Coucher Soleil Rapanui

Accueil >Un peu d'Histoire

L'histoire de Rapa Nui

L’Ile de Pâques, Rapa Nui en langue maori, est une île chilienne située dans le sud-est du Pacifique, particulièrement connue pour ses statues monumentales, les Moaï, et son écriture océanienne unique, le Rongo Rongo. Elle est l’un des endroits les plus exotiques du pays. On dit de cette île qu’elle est la plus isolée au monde, apparaissant ainsi comme le « nombril du monde ». Elle abrite la culture la plus avancée de la Polynésie. On peut d’ailleurs, dès l’arrivée sur l’île, très vite se rendre compte qu’elle n’est pas comme les autres.

Il s’agit d’un lieu très spécial, presque magique, qui dégage une énergie que même les plus sceptiques pourront sentir. Certains disent qu'elle vient du « mana » des Moaï. L’Ile de Pâques est effectivement une source d’admiration, en raison notamment de ses importants monuments en pierres monolithiques, ces fameuses statues qui depuis plus de 1000 ans agrémentent le paysage volcanique de l’île.

Depuis 1995, l'héritage exceptionnel de l’île est protégé et inscrit au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO. Des parcs et réserves naturelles entourent les zones de vestiges archéologiques.

La communauté Rapa Nui est très attachée à son histoire et continue d'entretenir cette culture si singulière.

L’Ile de Pâques reste une énigme pour bon nombre de chercheurs. Plusieurs hypothèses sur l’origine du peuple et la construction des Moaï sont évoquées. C’est bien ce mystère qui fait la notoriété de l’île, basée sur de nombreuses légendes. Cela excite d’autant plus l’imaginaire de l’homme. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici