ile de paques Ahu tahai Île de Pâques Coucher Soleil Rapanui

Accueil >Géographie de l'île

L'Ile de Pâques et sa géographie

L’Ile de Pâques se situe à 3760 kilomètres du Chili et à 4200 kilomètres de Tahiti. La terre habitée la plus proche est l'île de Pitcairn qui se trouve à 2100 kilomètres de l’Ile de Pâques. Elle est de ce fait considérée comme l’île la plus isolée du monde. Les premiers habitants la surnommaient d’ailleurs « Te Pito o Te Henua » signifiant le « nombril du monde » en langue Rapanui.

L’île s’est formée il y a environ trois millions d’années à la suite de l’éruption du volcan Poike. Un million d’années plus tard surgit le volcan Rano Kao et enfin, il y a 240 000 ans, le volcan Terevaka, qui est aujourd’hui le sommet le plus haut de l’île, s’élevant à 510 mètres. 70 autres volcans sont disséminés sur l’île mais aujourd’hui tous éteints. Ces diverses éruptions ont permis d’étendre le territoire de l'île jusqu’à 170 kilomètres carrés. L’Ile de Pâques est de forme triangulaire, les angles renfermant les trois volcans principaux. Son plus grand côté atteint 23 kilomètres de long. Les deux autres font environ 12 kilomètres. Ce qui reste tout de même une surface particulièrement petite au centre du gigantesque océan Pacifique ! 

Au sud-ouest de l’île, trois petits îlots émergent de l’eau : l’îlot Motu Kao Kao, l’îlot Moto Nui et l’îlot Motu Iti où était pratiqué le fameux rite de l’homme-oiseau.

A l'origine, il n'y avait aucune source d'eau douce sur l'île, pas même une rivière. Aujourd'hui, quelques petits lacs d'eau douce se sont formés dans les cratères des volcans.

Le côté sud-ouest est dans sa globalité fait de collines verdoyantes. A l’ouest de l’île, on retrouve essentiellement de grandes falaises de roches noires volcaniques. A l'intérieur des terres, on traverse d’ailleurs de grands champs de lave. Les plaines à l'herbe roussie occupent le côté est.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici